dimanche 27 janvier 2013

Happy birthday

Juste un petit dessin que j'ai réalisé aux feutres à alcools pour l'anniversaire d'une copine. =)






Je suis contente de moi, c'est la première fois que ma mère me dit qu'il est bien! Sans relever de défaut! Ça mérite bien une danse de la joie =D

samedi 26 janvier 2013

Ar Tonelico

Ar Tonelico, c'est un jeu vidéo. Tout de suite, je vois vos petits yeux étonnés: du jeu vidéo sur mon blog? C'est nouveau ça!
Eh bien vous avez tout faux. Je n'ai JAMAIS joué à ce jeu. En revanche, Kokia, une chanteuse que j'apprécie beaucoup, a composé 2-3 musiques pour ce jeu. Ce qui m'a amené à écouter les autres musiques du jeu. Qui sont bonnement aussi géniales.
 
C'est beau, c'est énergique, c'est polyphonique, c'est incompréhensible, ça me touche droit au cœur.
Je vous laisse donc avec une chanson que j'écoute en boucle depuis avant-hier. Et puis ensuite, deux autres, qui font partie de mes préférées.
C'est assez spécial, comme musique, mais j'aime énormément.
 
 
 
Cette chanson existe aussi dans une autre version, beaucoup plus douce, comme une berceuse, avec un son de boîte à musique...
 
 


Cette chanson là, quand je l'ai découverte, ça a juste été un pur coup de cœur
 
 
 
Et cette chanson là, c'est la première que j'ai découverte du jeu :)
 
 
Vous connaissiez ce jeu, y avez joué? Et les musiques, vous connaissiez, vous aimez (ou pas)?

mercredi 23 janvier 2013

Hallelujah, des dessins !

J'ai l'impression que ça fait une éternité que je n'en ai pas posté...J'ai beaucoup d'idées, plusieurs de commencés et en cours, mais aucun de vraiment fini...alors pour aujourd'hui, ça sera juste quelques croquis.
 
John-Quinn.png
mochete.png
Deux petites choses faites au lycées, en 10 minutes chaucun à tout casser, donc.
 
Je suis plutôt très contente du premier, malgré le fait qu'il soit chauve! (au départ, ça devait être un guerrier iroquois, mais ma meilleure amie le préférait chose parce qu'il ressemble à un personnage de livre (John Quinn dans True Blood parait il) comme cela...) Donc peut être que vous aurez le droit à une autre version de ce bonhomme, colorisé et avec des cheveux long, la peau mates, des piercings et des plumes! %D
Ah oui, et remarquez que pour une fois, j'ai dessiné un garçon, c'est assez rare pour être signalé.
 
Le deuxième, par contre, allez savoir pourquoi, mais je ne l'aime pas. Son côté inexpressif sans doute. (me rappelle presque La Joconde tiens *je sors*)
 
Bref bref bref...qu'en dites vous?

lundi 21 janvier 2013

Marc Levy

Voyez que mes articles sont publiés dans un ordre totalement aléatoire, et tout sauf équilibré et diversifié. Vous allez encore lire un pavé sur des romans, sans aucun dessin entre (mais ça va venir, ça va venir).
 
Deux romans de Marc Levy, en l'occurrence: Le Premier Jour et sa suite, La Première Nuit. J'ai lu le premier tome il y a environ un an (sans doute un peu moins!) et j'ai enfin pu combler ma soif de savoir en lisant le deuxième tout récemment.
 
http://4.bp.blogspot.com/_FRqPklQewZs/TRdCFp-EvfI/AAAAAAAAAa8/pwkTsTYedwQ/s1600/le-premier-jour-marc-levy.jpgLe résumé: Il s'agit de l'histoire de Keira, une archéologue faisant des fouilles dans la vallée de l'Omo en Éthiopie et qui rêve de découvrir le plus vieux squelette humain, notre premier ancêtre, et d'Adrian, qui de son côté est un astrophysicien ayant toujours voulu percer les mystères de la création de l'univers. Ils se rencontrent par hasard à une "conférence" qui est en fait un concours pour faire financer ses recherches, que Keira gagne. Adrian, la reconnaissant (puisque, si mes souvenirs sont bons, ils avaient déjà eu une relation auparavant...) va lui parler.
Cette "re"-rencontre avec elle va l'entraîner jusqu'à la vallée de l'Omo où il la rejoint. Non loin de là, il trouvent un étrange fragment fait d'une matière inconnue qui, exposé à une vive lumière,  révèle la carte des cieux tels qu'on les voyait il y a...4 milliards d'années!
Intrigués et passionnés par cet étrange fragment, ils vont énormément voyager, passant par la Chine, la France, l'Angleterre, l'Écosse, l'Éthiopie, la Grèce pour finalement, après de très longues recherches non sans dangers (une étrange "association" compte bien les empêcher de finir leurs recherches à n'importe quelle prix), finir leur quête là où ils l'avaient commencé: dans la vallée de l'Omo, où ils trouvent le squelette de la mère de l'humanité...
 
À vrai dire, ils se passe bien trop de choses dans ce récit pour en faire un résumé correct, donc je me suis contentée des grandes lignes!
 
 
http://www.impudique.net/wp-content/uploads/2009/12/la-premiere-nuit.jpgMon avis: Tout d'abord, le style. Je crois que c'est une des deux choses qui ont vraiment fait que j'ai accroché au livre. C'est vraiment bien écrit sans être pour autant trop lourd, absolument parfait. Le seul défaut que j'y ai trouvé est au niveau de la narration, parfois à la première, parfois à la troisième personne, le point de vue tantôt omniscient tantôt interne...assez perturbant. Ensuite, je dois dire que je me suis beaucoup attaché aux personnages. Je ne voudrais pas trahir le suspens, mais on croit un des personnages mort, et deux autres meurent réellement. Eh bien, même pour des personnages secondaires, j'étais au bord des larmes. Vraiment, quand on entre dans l'aventure à leur côté, on n'a pas envie de les quitter. Puis le suspens et l'aventure. Je dois dire que ce n'est pas le côté le plus fort de l'histoire, surtout dans le premier tome, mais qu'il est quand même très présent et nous pousse à continuer à lire, nous empêche d'arrêter de tourner les pages, littéralement. Enfin, le meilleur: le côté historique et scientifique. Ça a beau être de la fiction, il y a une base d'informations réelles, d'autres fictives. Mais même quand elles sont fictives elles paraissent tellement réelles que ça me passione...la deuxième chose que j'ai préféré dans le livre, donc. Pour finir, n'oublions pas l'histoire d'amour entre Adrian et Keira, parce que dès qu'il y a de l'amour, je ne peux m'empêcher d'aimer, c'est viscéral.



Voilà, je n'ai pas grand chose d'autres à ajouter, si ce n'est que c'est un des rares romans qui m'a réellement marqué récemment (en fait, tous mes romans préférés sont ceux que j'ai lu quand j'avais environ 12 ans, excepté quelques uns dont celui-là, c'est dire à quel point je l'ai aimé) et il m'a vraiment donné envie de lire d'autres livres du même auteur.
 
Et vous, vous avez lus ces livres? Vous connaissez/aimez Marc Levy? Les romans historiques-scientifiques-fictifs (on va appeler ça comme ça), ça vous passione ou vous ennuie?

samedi 19 janvier 2013

Cyril Rolando

Je viens tout juste, grâce au blog de Kiveen, de découvrir un nouvel artiste: Cyril Rolando. Quand j'ai vu ses peintures numériques...ça a juste été un pur coup de coeur, ni plus ni moins. Je suis tombée en extase. En admiration totale.
Comme ça:  *_____________________________________________________________*
 
Je n'aurai pas grand chose à dire dessus, à par que son style très coloré et contrasté me fait pétiller les mirettes, et que ses peintures me rappellent celles de Deevad en plus...colorées et contrastées.
 
Je me contenterai de vous conseiller: régalez vous les yeux.
 
http://fc02.deviantart.net/fs71/f/2012/119/3/8/le_pianoquarium_by_aquasixio-d4xy3uq.jpg
 
http://fc08.deviantart.net/fs70/f/2012/166/6/1/rage_by_aquasixio-d53kwwp.jpg
 
http://fc06.deviantart.net/fs70/f/2012/225/5/4/swamp_of_soap_by_aquasixio-d5awxiw.jpg
 
Ce ne sont que quelques exemples, ceux que j'ai découverts en premier, et rapport avec la musique.
 
Son tumblr: http://cyrilrolando.tumblr.com/
Son devianart: http://aquasixio.deviantart.com/
 
Vous aimez également son style (ou pas)? Vous connaissiez?

jeudi 17 janvier 2013

Pourquoi ne pas lire en musique ?

Voici quelques morcaux de musiques que j'ai écouté après avoir lu les livres dont j'ai parlé dans mon dernier article...je l'avoue, il y a plus de musique sur la mer, les marins et les pirates que de musique amérindienne ou sur les indiens. Peu importe, j'espère que ça vous plaira.^^
 
 
Le Pirate Metal, ça allie deux choses géniales, c'est donc forcément génial.

 
 
No comment, juste j'aime.

 
Pirates des Caraïbes est mon film préféré, j'ai arrêté de me demander pourquoi...<3
 
 
 
L'Hymne des Pirates tout simplement.
 
 
 
Le texte (et la musique bien entendu) de cette musique m'a toujours beaucoup touchée...et en plus il y a Mary dans le titre^^ Je pense que c'est une de mes chansons préférées de ce groupe...
 
 
 
Ne me demandez pas pourquoi j'écoute cette version avec un son médiocre à cause de la foule au lieu de la version originale: je ne sais pas moi même.
 
 
Voilà voilà...si vous avez des musiques du même genre à me conseiller surtout n'hésitez pas, ça m'intéresse beaucoup, je ne m'y connais pas tellement en musique amérindienne ou musique de pirates!
Et vous, ça vous branche ce style?

mercredi 16 janvier 2013

Celia Rees

Aujourd'hui je vais parler bouquins...ça faisait longtemps!
Un article dédié à une auteure anglaise que j'aime beaucoup (malgré le fait que j'ai lu peu de ses livres), Celia Rees.  Elle a été enseignante avant de se consacrer à l'écriture, des livres destinés aux enfents et adolescent. Les trois livres dont je vais vous parler font parties des livres qui m'ont le plus marqué. Je les ai lu il y a longtemps, et relus récemment. Je tenais donc à vous la faire découvrir.
 
Je n'ai lu que trois de ses livres, mais elles en a fait bien d'autres que je rêve de lire.
 
 
http://www.lacabanedesuzon.fr/images/z/1424_1.jpgCommençons par Mémoires d'une Pirate. En résumé, c'est l'histoire de Nancy, fille d'un riche anglais propriétaire d'une plantation de cannes à sucre en Jamaïque. Malheureusement, celui-ci meurt. Elle est donc amenée en Jamaïque à la plantation sans savoir encore qu'elle lui appartient, ses frère avares lui cachant tout. Là-bas, elle est choquée par ce que subissent les esclaves et se lie d'amitié avec Phillis et surtout sa fille Minerva qui l'accompagne dans chacune de ses promenades. Celles-ci étant des esclaves, leur relation est assez mal vue, en particulier par le contremaître...
 
Nancy est donc à présent une riche propriétaire convoitée des hommes, en particulier un certain Bartholomée, appelé Le Brésilien. Celui-ci lui offre un collier et des boucles d'oreilles somptueuses, mais faites de terrifiants rubis couleurs sang... Nancy quant à elle est amoureuse depuis bien longtemps de William (à qui elle n'arrêtera pas de penser tout au long du récit) et ne supporterais pas d'être mariée à un homme pareil. Retournée à la plantation, elle découvre le contremaître tentant de violer Minerva...
 
Perdant son sang-froid, elle appuie sur la gachette du pistolet qu'elle avait sur elle et tue le contremaître. Minerva, Phillis et elles, en danger, décident de rejoindre les esclaves marrons, des hors-la-loi cachés dans les collines. Les deux amies, s'aimant comme des soeurs, n'y resteront pas longtemps et préféreront suivre un vaisseau pirate passant par là (où Nancy retrouve certains membres de l'équipage l'ayant amené jusqu'aux Antilles).
 
Alors commence une vie pleine d'abordages, de danger et de piraterie! Une vie parfois rude et éprouvante, mais où l'aventurre ne manque pas. Après avoir affronté une mutinerie, une sacrée tempête, des soldats de la marine, après avoir tenté mainte fois de retrouver son bien aimé William, Nancy et son équipage finissent par être retrouvés par Le Brésilien!...
 
Je ne dis point la fin, ça gâcherait le suspens, mais sachez que ça se termine bien (forcément).
 
Mon avis: Un livre qui m'a autant voire plus passioné que la première fois que je l'ai lu malgré le fait que j'ai tout de même 4 ans de plus. J'ai adoré le fait que le roman grouille de fait historique, l'auteure s'étant bien renseignée avant de l'écrire. On se croirait vraiment en pleine mer, les embruns fouettant notre visage, attendant qu'un navire marchand se présente lorsqu'on lit ce livre. L'action et le danger son omniprésents mais ce n'est pas pour autant que le rythme du livre est trop soutenu. Un juste équilibre entre fiction et histoire, action et pensées féminines. Tout ça accompagné d'un univers que j'adore littéralement (la mer et l'Amérique) et bien servi par le fabuleux style de Celia Rees, souvent qualifié de simple mais très très beau à mon goût.
 
 
Je continue avec Journal d'une sorcière et son deuxième tome Vies de Sorcières.
 
http://p1.storage.canalblog.com/13/09/321124/31621231.jpgDans le premier tome, on lit le journal de Mary, retrouvé par une certaine Allison Ellman dans une couverture en patchwork (cette Allison n'existe pas réellement, elle a pour but de donner une illusion de réalité plus forte et on la revoir dans le deuxième tome).
 
Mary est une jeune adolescente anglaise, en 1659. Sa grand-mère, accusée de sorcellerie, est condamnée à la potence. Mary, élevée par son aïeule, est désormais seule et doit fuire le danger qui pèse sur elle, étant elle-même une "sorcière". Celle qu'elle devine être sa mère mais qu'elle n'a jamais connue la prend sous son aile et réussit à la faire embarquer dans un navire en compagnie de puritains dirigés par le révérend Elias Cornwell.
 
Pendant le voyage, elle se prend d'affection pour Martha, la famille Rivers (Sarah, John et leurs enfants dont Rebecca, une fille de l'âge de Mary) et la famille Morse (Jonas et son fils Tobias). Elle passe donc la plupart de son temps avec eux, enfermés dans la bateau où elle aide à soigner les malades par exemple, ou sur le pont où elle fait connaissance avec un jeune mousse, Jack Gill. À la fin du voyage, celui-ci l'embrasse. Mary sait pourtant qu'elle ne le reverra jamais, grâce à une vision, sa première vision de sorcière.
 
Arrivés en Amérique, ils rejoignent le village de Beulah fondé en pleine forêt par un groupe de puritains arrivés là avant eux. Mary y vit dans la maison de Martha, puis un peu plus tard celle des Rivers. Comme sur le bateau, elle aide Martha dans ses travaux, en paticulier pour guérir les malades, et passe beaucoup de temps dans la forêt pour cueillir des plantes. Ce qui fait que très vite, elle devient l'amie de Geai de la Forêt, un indien habitant juste à côté.
 
Mais bien vite, les soupçons de sorcellerie pèsent sur sa tête. Mary est bien plus innocente qu'un groupe de filles cherchant à lui faire des ennuis, mais le pasteur ne l'aime pas. À l'arrivé d'Obadiah Wilson, le "chasseur de sorcière" qui avait également fait condamner sa grand-mère, Mary doit s'enfuir pour sauver sa peau. Le seul endroit où elle peut aller est dans la forêt...
 
http://www.soupedelespace.fr/leblog/wp-content/uploads/Image%201(4).pngLe deuxième tome se passe beaucoup plus tard, au XXIe siècle. Agnes, une indienne Mohawk, est l'ancêtre de Mary (mais au début, elle ne le sait pas encore). Après avoir lu le Journal de Mary, elle a une vision du passé, comme si Mary voulait lui raconter son histoire au travers de ses rêves. Agnes contacte donc Allison Ellman qui fait ses recherches sur Mary et tous ceux dont elle parle dans le journal. Peu de temps après, Agnes va chez sa tante, une "sorcière" elle aussi. Celle-ci l'aide dans sa quête de visions...
 
Le roman alterne alors entre le présent d'Agnes et surtout le passé, c'est à dire les visions d'Agnes, où c'est Mary qui nus raconte son histoire. Celle-ci s'est mariée à Geai et a rejoint son peuple, les indiens. Elle vivra tour à tour avec les Pentucket, les Pennacook puis leurs ennemis les Mohawk Iroquois. Sa fille, Oiseau Moucheté, meurt dans la guerre avec les blancs, tout comme son mari Geai, tandis que son fils Renard Noir devient un guerrier admiré. Elle recueille également un jeune garçon anglais qui plus tard rejoindra les trappeurs français au Canada. Elle nous raconte tout de ses voyages, ses peurs, le dégoût des blancs pour elle, et surtout sa vie parmis les indiens.
 
Mon avis: J'ai très envie de faire les même remarque que pour Mémoire d'une Pirate. Là aussi, un très bon équilibre entre la fiction et le côté très historique de l'histoire, on s'y croirait. Un inivers que j'adore également, l'Amérique et les indiens, la sorcellerie (plutôt dans le sens spirituel, pas des sorts à volonté)...le style toujours aussi parfait.
 
 
Au final, ces trois livres m'ont tellement interréssées que j'ai fait pas mal de recherches sur cette période historique et ces deux sujets (les amérindiens du nord et les pirates), et je continue à en faire. Je suis déjà plutôt passionnée d'Histoire à la base, mais je crois que cette période me fascine encore plus.
 
Toujours est il que je ne peux que vous recommender absolument ces romans, absolument enchanteurs, ils vous feront voyager dans le temps et l'espace.

samedi 12 janvier 2013

Crying

Mouahaha, vous m'aviez cru mourrue, n'est-il point? Détrompez vous, mes chères demoiselles, chers demoiseaux, je suis de retour pour vous jouer de plus ou moins mauvais tours! Mon absence était seulement due à la fin des vacances et à la rentrée, m'ayant pris en otage. Heureusement, j'ai réussi à m'en libérer pour vous montrer un dessin d'une innocente petite fille pleurant dans la neige!





La pauvre petite est perdue dehors dans le froid...qui aura la gentillesse de venir la prendre sous son aile? (sous entendu: y a-t-il un oiseau qui me lit? //SBAM//)
 
Trêve de plaisanterie, j'ai réalisé ce dessin comme d'habitude avec MyPaint, en quelques heures. Et comme vous le voyez, j'ai même fait une tentative de pseudo-décor.
Alors, qu'en pensez-vous? :b